Les 5 tendances à venir en restauration

 

Selon moi, les restaurateurs qui s'en sortiront le mieux seront ceux qui auront su créer des lieux de vie où l'on mange bien. Le client demandera dorénavant de plus en plus de confort et de qualité dans les restaurants où il se rend, l'alimentation étant un des premiers vecteurs d'échanges et de bien-être.

 

Du confort

1°) En espaçant les lieux.

Les restaurants devront vite réagir pour adapter leurs lieux aux nouvelles normes sanitaires prochainement annoncées par le Gouvernement. Ce qui implique de repenser les lieux en terme d'espace et donc de convivialité. Par exemple, les lieux où l'on est collé les uns aux autres pourront être remplacés par des lieux aux espaces personnalisés, où chaque table ou carré de table est traité comme un espace à par entière. Une organisation par "zoning" me paraît adaptée, donnant la sensation au client qu'il sera en sécurité et traité avec soin. Selon moi, le "zoning" a un bel avenir devant lui dans la restauration.

 

2°) En créant des lieux de vie.

Parions sur le fait que, dans l'immédiat le client se rendra moins au restaurant, mais plus volontiers dans un restaurant qu'il apprécie. Ainsi, se démarqueront les restaurateurs qui auront gardés de la cohérence dans leur établissement, synonyme de qualité. Cela implique que de l'entrée du client jusqu'à sa sortie tout sera fait pour que le client se sente comme invité chez quelqu'un, c'est-à-dire un lieu qui est en cohérence avec le style de l'équipe, avec la musique, la cuisine, le mobilier, la décoration et les différents services proposés (journaux, wifi, etc). Ceci afin de faire vivre une expérience à un client qui ne l'oubliera pas et qui en parlera autour de lui. Les restaurants cohérents dans leur offre sont des restaurants qui rassurent car ils renvoient du professionnalisme de la part du restaurateur à exercer son métier. C'est mon cheval de bataille en tant que consultant en restauration, celui d'aider à instaurer de la cohérence dans les restaurants que j'accompagne.

 

de la qualité

3°) En proposant une carte de produits locaux.

Cette crise nous montre qu'il est irresponsable de notre part de s'appuyer uniquement sur des produits d'importation. Pour s'assurer de la bonne réception en continue des approvisionnements, avoir à sa disposition en tant que restaurateur une liste de fournisseurs locaux permettra à l'avenir de se prémunir contre toutes fermetures de magasins ou de potentielles ruptures de stocks.

 

4°) En proposant des produits de saison.

Le client est de plus en plus au fait des produits de saison, meilleurs pour la santé et pour l'environnement car moins pollueurs et souvent moins traités chimiquement. Il est normal de traiter avec beaucoup de produits chimiques une tomate qui pousse en hiver et qui a besoin normalement de beaucoup de soleil pour mûrir, plutôt qu'un artichaut qui pousse naturellement au printemps et qui se contente des contraintes naturelles de sa saison.

 

5°) En proposant des plats pour satisfaire tous les différents modes alimentaires.

Tant de modes et de régimes alimentaires apparaissent sur le marché. On peut le déplorer, mais c'est aussi parceque nos clients recherchent la meilleure alimentation pour leur santé. Il sera de plus en plus demandé aux restaurants de proposer des plats végétariens, sans gluten, sans lactose, "paléo" et autres pour ne pas risquer de perdre un chiffre d'affaires conséquent ou la fidélisation de nouveaux clients toujours de plus en plus nombreux à tester une autre de façon de manger. En ces temps de crise, chaque nouveau client acquis est une victoire ! Et c'est au Chef d'être créatif pour proposer non pas des plats "sans" mais bien des plats "avec" des produits dits alternatifs mais délicieux, surprenants et qui rassasient son hôte.

 

C'est ce travail de cohérence et de qualité que j’accomplis depuis 10 ans auprès de mes clients.